.

Gaëlle Stratman, artisan céramiste pour la Promenade

   11/04/2019     Actualités
Gaëlle Stratman, artisan céramiste pour la Promenade

Les premières pages de l’histoire de La Promenade se sont écrites à quatre mains, mais chaque mois, chaque année qui passe, l’équipe s’étoffe de personnalités qualifiées, professionnelles et aujourd’hui nous avons décidé de vous présenter, Gaëlle Stratman, l’artisan céramiste qui réalise nos grandes bougies. Sous forme d’interview, elle partage avec nous son quotidien d’artisan et d’entrepreneuse passionnée !


• Quel a été le déclic pour te lancer dans l’entrepreneuriat ? Que faisais-tu avant de te lancer ?
Il y a 5 ans, j’étais infographiste/maquettiste, je travaillais pour des magazines.
Après une formation en arts appliqués, puis en communication visuelle option publicité je me destinais à travailler dans les métiers de la communication.
J’ai passé plusieurs années à travailler en tant que graphiste dans des entreprises différentes entre la Belgique et la France et la dernière société pour laquelle je travaillais a déposé le bilan.
J’ai eu suite à cela la possibilité d’envisager une reconversion.
Cela m’a permis de réfléchir à ce que je souhaitais réellement faire comme métier.

Je me suis posée quelques questions et cela m’a donné quelques pistes : oui à la créativité, oui à la matière et non à l’informatique.
Une sérieuse envie de retour à la terre, à des matériaux naturels, à un mode de travail en autonomie. Toutes ces choses m’ont poussé à chercher une formation près de chez moi. J’ai trouvé une formation d’une année à l’école des Beaux-arts Céramique de Vallauris.

• As-tu toujours eu cette passion pour la «  terre » ?
Non, je n’avais d’ailleurs jamais touchée à la terre avant ma formation mais cette envie profonde de toucher la matière m’a permise d’être sûre que je n’allais pas être déçue.

• Tu travailles seule, ce n’est pas trop compliqué ?
Si, bien sûr, il y a des moments de doute, des moments où j’apprécierais être entourée.
En réalité, ce qui me permet de tenir c’est que j’aime aussi la solitude d’un atelier, ce lieu qui me permet de de réfléchir, de créer, prototyper, essayer, rater des choses pour en réussir certaines… le calme est important pour ce processus de créations.

• Comment se passe un journée type ?
Le matin avec mon mari, on s’occupe des enfants, de les déposer à l’école, puis je monte à l’atelier et je fais un petit listing des choses à faire, des commandes à réaliser dans la journée. Ensuite, je façonne, et coule les céramiques commandées. lorsque toutes les réalisations planifiées de la journée sont réalisées, je me mets à empaqueter toutes mes commandes déjà prêtes, celles qui sont sorties du four. Le processus d’emballage est une tâche assez longue car cela demande énormément de temps d’emballer des céramiques afin que je puisse être certaine qu’elles arrivent en bon état. Lorsque tout cela est fait, je file à la poste pour envoyer mes colis du jour. C’est une journée type !

En revanche, le fait d’être libre dans mon emploi du temps me permet également d’adapter mon travail à ma vie de famille et de profiter de mes enfants les jours où ils sont à la maison, dans ce cas je travaille le soir, tard, lorsque toute la maison dort… Ce que j’apprécie particulièrement, le silence qui me permet d’être vraiment concentrée et productive.

• Quel type d’objet fabriques tu ?
Je fabrique beaucoup de choses avec la technique du façonnage, j’aime vraiment travailler la terre avec mes mains.
Toutes les pièces que je fabrique sont personnalisables, j’y appose les petits mots, messages et prénoms des gens qui me les commandent.
Une autre bonne partie de mon travail, c’est le moulage, je fabrique mes propres moules en plâtre dans lesquelles je coule de la terre liquide pour fabriquer tasses, bols ou autres céramiques.


• As-tu un produit que tu préfères réaliser ?
Tout ce qui est personnalisé ! les déclarations d’amour, les mots doux, les messages cachés que je grave dans la terre me touchent particulièrement. D’être un messager est toujours pour moi un moment spécial.

• Des nouveaux projets / collaborations prévus pour cette année ?
Oui, une future collaboration avec Carole Tolila va sortir très prochainement. Je vais également dans les prochains jours sortir de nouveaux produits qui vont étoffer ma gamme.

• Comment décrirais-tu ta marque en 3 mots ?
Blanc, naturel, épuré.

• Pourquoi as-tu décidé de garder ton nom pour la marque ?
Il m’a paru évident d’utiliser mon nom pour marquer le fait que je travaille seule, que derrière cette marque se trouve un artisan, une personne. Je mets tout mon cœur dans mes créations, il y a une partie de moi dans chaque pièce et chaque pièce est unique et façonnée pour une personne en particulier.

• Si tu devais donner un conseil pour ceux qui rêvent de se lancer dans la céramique, l’entreprenariat ?
De ne rien lâcher, il est parfois difficile de se lancer mais ça en vaut vraiment le coup. Il ne faut pas avoir peur de travailler beaucoup c’est le lot de tous les entrepreneurs car nous devons avoir plusieurs casquettes (création, fabrication, envoi, marketing, communication…)

• Ou peut-on retrouver tes produits ?
On peut les voir sur mon compte instagram (gaelle_stratman_céramiste) et tous mes produits sont en vente sur la boutique en ligne www.gaellestratman.com


Merci !

Retrouvez tous nos produits ici