Rencontre avec Irène Farmachidi, Parfumeur

- Catégories : Le parfumeur Rss feed
star
star
star
star
star

Irène Farmachidi, la créatrice de notre nouvelle senteur Sous la Pluie, est avec nous aujourd’hui pour nous parler de son parcours, ses inspirations et de son nouveau trésor, Sous la Pluie, Parfum floral, aquatique et boisé…

Irène Farmachidi, Parfumeur, créatrice du parfum Sous la Pluie pour La Promenade

Pour commencer, pouvez-vous s’il-vous-plaît vous présenter ?

Je me définis comme une parfumeuse épicurienne, amoureuse de la nature et des voyages.

Un souvenir d’enfance vous marquant olfactivement ?

J’ai cherché longtemps pour répondre à cette question, à la recherche d’un souvenir olfactif qui m’aurait marqué plus qu’un autre... j’en ai tellement ! Mais un me semble bien à propos. Tous les dimanches, le déjeuner dominical se terminait en une promenade en forêt car notre maison jouxtait la forêt de Rambouillet. J’ai ce souvenir de cette odeur de sous-bois l’automne lorsque je cherchais les châtaignes et soulevait les feuilles, mes mains plongeant dans cette terre humide.

Comment vous est apparue la vocation de parfumeur ?

Elle m’est apparue comme une évidence vers l’âge de 17 ans en écoutant un jour une interview d’un parfumeur qui expliquait son métier et comment il avait imaginé le parfum d’une fleur qui n’avait pas d’odeur.

Quel est votre parcours ?

Étude de chimie puis l’ISIPCA à Versailles avant d’être élève parfumeur de plusieurs parfumeurs de renom.

"Parfumeuse épicurienne, amoureuse de la nature et des voyages..."

Qu'est ce qui vous inspire pour créer un parfum ? 

Tous ce qui sent bon dans mon quotidien, mais aussi tout ce qui est beau. Je pense à un paysage, une musique...

Quel est votre environnement de création, de travail ? Comment abordez)vous la création d'un parfum ? 

Dans un bureau très agréable chez TechnicoFlor à Levallois Perret. Avant de commencer à créer, je cherche à savoir pour qui crée, pour quelle marque. plus j'ai d'informations, de mesures, plus j'ai la chance de tombe juste dans ma proposition olfactive.

Avez-vous des matières de prédilection avec lesquelles vous aimez travailler ?

J’ai la chance d’avoir un spectre large de matières que j’aime, pourvu qu’elles soient de bonne qualité. J’ai une affection particulière pour les matières premières naturelles mais pas seulement.

Quelle est votre senteur fétiche, plutôt boisée, florale, aromatique ?

C’est un peu me demander si je préfère les fraises, les framboises ou les artichauts... cela dépend du moment...

Ma Madeleine de Proust ? La Vanille ! 

Votre Madeleine de Proust ?

La vanille.

Est-ce que vous utilisez des bougies chez vous ?

Oui, surtout celles que je crée pour tester la diffusion.

Qu’est-ce que vous aimez dans la marque La Promenade ?

Je trouve le concept de Promenade très inspirant, et surtout dans le contexte actuel du covid où ces dernières nous étaient restreintes voir interdites!

Qu’est-ce que vous a inspiré le patchouli ?

Le patchouli est presque un parfum à lui tout seul. Un rien l’habille. Le patchouli a cette facette de terre mouillée que j’aime tant.

Paysages parisien sous la pluie

Comment avez-vous créé le parfum Sous la pluie ? 

Malheureusement, dans la région parisienne, il pleut souvent alors le petrichor me parle. J'aime cette odeur difficilement descriptible aqueuse et végétale. Je ressens ce moment comme une amplification olfactive de la nature le temps d'une pluie. Les plantes exhalent alors une odeur différente. 

J'ai retranscrit cela dans mon parfum avec des notes aqueuses et végétales verte sur un fond boisé de patchouli et de mousse de chêne. 

(La Promenade) -  Je vous remercie d'avoir répondu à cette interview Irène ! 

(Irène) -  Et moi de m'avoir interviewée ! 

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire