L’élaboration d’un parfum, une trinité olfactive (tête cœur fond)



- Catégories : Le parfumeur Rss feed

Dans l’industrie de la parfumerie il existe une règle, serait-elle immuable, pour la création, la conception d’un parfum. La senteur créée sera basée sur des « notes » de tête, de cœur et de fond. Nous vous laissons la libre interprétation, mais pour faire simple, un parfum ne se dévoile jamais au premier regard, jamais à la première respiration. C’est une pyramide olfactive, une pièce qui se joue en trois actes, les notes de têtes arrivent d’abord, le cœur correspond à la base du parfum, le fond assurera la persistance.



Légères et volatiles sont les notes de têtes. Ce sont elles que nous sentons après la première vaporisation d’un parfum. Elles donnent le ton, l’esprit, elle sont le sommet mais possèdent une durée de vie relativement courte, environ deux heures. Pour les obtenir il faut chercher généralement du côté des agrumes pour des notes aromatiques vertes, fraîches. Retrouvez par exemple la fraicheur de la bergamote pour notre parfum Sur les Toits de Paris, ainsi que les notes hespéridés dans Autour d’un thé au pamplemousse.

Subtiles et intenses sont les notes de cœur. Elles donnent du caractère au parfum, ce sont elles qui « assurent » l’ambiance olfactive. La durée de vie est plus longue et atteint plusieurs heures. C’est la signature du parfum. Les notes de cœur sont fleuries, fruitées épicées : Camomille Romaine, Cannelle, Clous de girofle, Cyprès, Eucalyptus, Gingembre, fleur de Magnolia, Néroli, Rose, Sarriette, Sauge, Thym, Ylang Ylang…

Dans un jardin de Grasse, vous sentirez la rose, le jasmin et l’iris qui vous envoûteront et apporteront toute la beauté d’un jardin au printemps dans notre pays Grassois.



Profondes et persistantes sont les notes de fond. C’est avec elles que se joue la durée du parfum. La durée de vie se compte ici en jours. Elles doivent vraiment être dosées avec subtilité. Ces notes sont boisées, suaves, sur le cuir… rentrent dans ce répertoire olfactif le Cèdre, le Ciste, la Myrrhe, le Patchouli, le bois de Santal, le Vetiver…

Ainsi dans Un coin du feu vous aurez les notes de cuir, d’encens et d’ambre, et dans Les roses d’Orient vous sentirez les notes boisées du Oud, patchouli et la vanille orientale.



L’assemblage de ces trois notes révèlent toute la complexité du métier de parfumeur qui peut jouer à l’infini avec de multiple senteurs pour des résultats uniques, surprenants, entêtants, légers, profonds, complexes, séduisants, personnalisés, mystérieux… pour une Promenade à chaque fois nouvelle!

Retrouvez tous nos produits ici

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire