Le musc, une fragrance pour parfumer son intérieur

- Catégories : Le parfumeur Rss feed
star
star
star
star
star

Le musc, matière première provenant de l’animal, a fait partie des premiers ingrédients d’origine animale utilisés en parfumerie (comme l’ambre gris !). Aujourd’hui, de par ses conditions d’extraction sur l’animale, c’est une substance interdite en parfumerie. Pour pallier cette interdiction, il existe des alternatives pour retrouver les notes parfumées si caractéristiques du musc. Zoom sur cet effluve de caractère qui a traversé les siècles…

Le musc, une fragrance pour parfumer son intérieur | La Promenade Parfum d'interieur

Le musc, histoire d’une note animale

Les notes animales sont très utilisées en parfumerie depuis leur découverte en 330 av. J-C. par Alexandre Le Grand. Leurs caractéristiques ? Leur parfum puissant qui résiste à l’évaporation. Depuis les débuts de la parfumerie, ces notes animales sont donc souvent utilisées comme note de fond dans les créations associées à des effluves légers. Elles apportent caractère et raffinement au parfum et fixent la senteur pour prolonger le plaisir des sens…

L’origine du musc remonte à des millénaires, entre l’Himalaya, la Chine et la Sibérie. C’est ici que l’on retrouve l’animal porteur de cette fragrance envoûtante : le chevrotain porte-musc. Le musc est extrait des cerfs mâles, plus précisément les porte-musc, lorsqu’ils sont en période de reproduction. Pendant cette période, leurs glandes abdominales sécrètent une substance à l’odeur très forte, c’est le musc ! Pour extraire cette substance, on lubrifiait la poche dans laquelle pénétrait une petite cuillère pour extraire doucement les grains.

On peut retrouver cette substance chez trois espèces de chevrotains : le porte-musc de l’Himalaya, de porte-musc de Sibérie et le porte-musc noir. Alors qu’il était énormément chassé dans les années 1960 à 1970, notamment pour son musc, ses poils et son cuir, le chevrotain porte-musc est une espèce aujourd’hui protégée. Même s’il est actuellement en voie de disparition et très vulnérable, le chevrotain est malheureusement très braconné.

A l’origine, le musc est une odeur très forte, à la limite du désagréable. S’y mélangent des odeurs de bois, de fourrure et de matière fécale. Une fois affiné et travaillé, l’odeur s’adoucit et on y retrouve l’effluve irrésistible et sensuel de la note animale. Ses vertus sont reconnues dans le monde entier : en plus de ses qualités purifiantes, il est renommé pour son pouvoir aphrodisiaque depuis des siècles. De plus, le musc est très apprécié pour sa qualité de fixateur dans les compositions parfumées. Le parfum du musc de synthèse, appelé musc blanc, se rapproche d’une odeur de café noir avec des effluves floraux. Les notes musquées (de synthèse) sont beaucoup plus malléables et proposent un panel de senteurs très diversifié : notes cuivrées, notes fleuries, notes sensuelles…

Comment le musc est-il travaillé en parfumerie ?

Le travail des parfums de synthèse pour obtenir la fragrance du musc s’est développé pour faire face à la demande croissante et protéger l’espèce du chevrotin porte-musc. A partir des années 1800, le travail des ingrédients de synthèse avait déjà commencé pour obtenir des notes musquées, mais l’odeur n’était pas suffisamment semblable à la matière première. Depuis, le travail de la synthèse s’est davantage développé et le musc blanc a vu le jour, molécule de synthèse dont le parfum est équivalent au musc animal. Les muscs blancs sont organisés en quatre familles : les nitrés, utilisés au XXème siècle mais interdits aujourd’hui ; les muscs polycycliques, utilisés par des lessiviers ; les muscs macrocycliques, les plus utilisés par les parfumeurs de nos jours et les muscs linéaires (ou alicycliques), nouvelle génération de muscs de synthèse à l’effet lin et coton.

Outre les muscs blancs, d’autres parfums peuvent remplacer le musc animal : les muscs végétaux, les notes végétales (la sauge, le cumin, les notes de cuir,…), le paracrésol (composé chimique), les notes animales du jasmin, etc.

Le musc dans les créations La Promenade

A l’image de l’ambre gris et de toutes ces senteurs à l’origine animale, le musc est un parfum puissant et fixateur qui rehausse et fait durer le parfum dans les compositions. Le musc est davantage utilisé en note de fond, dont le rôle est de fixer le parfum et faire durer la senteur le plus longtemps possible. Choix pour une atmosphère authentique et intense, la fragrance musquée habille votre intérieur avec élégance. Très agréable, elle réconforte et envoûte son environnement…

Vous pouvez retrouver le musc dans nos créations La Promenade : Sous les pins, Sous les figuiers, Dans les orangers en fleurs, Dans les roses d’Orient, Dans un jardin de Grasse, Sur les Iles Vanille, Sur les toits de Paris… Et oui, c’est en partie grâce aux notes musquées que votre parfum d’intérieur tient si longtemps !

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire