Sur la route du patchouli, coup de coeur d'une matière première luxueuse!

- Catégories : Nos coups de coeur Rss feed

Plus grand et fascinant archipel du monde, l’Indonésie est aussi un véritable creuset culturel où se mêlent des peuples de différentes religions et croyances. C’est sur les rives de ces îles paradisiaques, baignées par l’océan Indien à l’Est et l’Océan Pacifique à l’Ouest, que nous vous emmenons aujourd’hui.

Le Patchouli dans l'Histoire

Le Patchouli s’utilise dans la parfumerie, la cosmétique et l’aromathérapie depuis des siècles. L’arbuste patchouli est arrivé en Europe au retour des Croisades. Ses feuilles sont très proches de celles de la menthe. Sous Louis XIV, les femmes de la Cour se faisaient rapporter des châles d’Inde, et les feuilles de Patchouli servaient d’antimites tout au long du voyage.

Son essence apaise les sensations d’angoisse et de dépression, et est un tonique et stimulant digestif. Ce parfum se présente sous des aspects très différents, selon les ingrédients avec lesquels il est combiné. Les notes terreuses d’une douceur profonde des parfums au patchouli éveillent vos sens et suscitent un sentiment d’harmonie.

Champ de patchouli à Boné Boné

Le Patchouli et son parfum

Plante tropicale issue de la famille des Lamiacées, elle est originaire et cultivée essentiellement en Indonésie. L’herbe de cette plante est haute, dépassant parfois un mètre de hauteur. Des tiges tétragones et des feuilles très larges se développent pleinement dans des lieux un peu ombragés.

Le Patchouli n’est pas une plante où l’on s’extasie devant sa beauté, ni devant son délicat parfum : la plante fraîchement cueillie ne possède aucune odeur, tout un procédé est créé pour lui donner de la valeur. Matière première luxueuse et chère dans l’industrie de la parfumerie, elle sublime les parfums de Maisons de renom.

Dans le petit village de Boné Boné, sur l’île de Sulawesi, la filière Patchouli de notre fournisseur s’est développée depuis 2012. La mise en place d’une pépinière de 25 000 plantations a permis de soutenir les communautés locales tout en couvrant l’ensemble de leurs besoins en essence de patchouli.

Fabrication de cette essence enivrant les sens

Au village de Boné Boné, l’essence de Patchouli s’obtient après la récolte, essentiellement faite par les femmes. Préparer la plante et lui faire exhaler son parfum demande du temps et un savoir-faire unique. Les villageois laissent sécher au soleil les feuilles de l’arbuste pour ensuite les distiller à l’alambic. Son parfum se dégage alors, complexe et fort. C’est une odeur sèche, terreuse et boisée, avec des accents fumés, un parfum vert terreux très particulier et envoûtant. Il est souligné par les autres silices olfactives et donne aux parfums des accords doux et boisés.

La pante de Patchouli

Elle rappelle pour certains une pomme trop mûre, et pour d’autres elle évoque la senteur d’un bouchon de vin. L’huile essentielle est ensuite filtrée puis pesée pour la vente. 2500 kilos d’huile essentielle de patchouli sont récoltés par an dans ce village reculé.

Cette senteur a deux visages : 

  • elle peut être très orientale et féminine, lorsque l’on associe à la vanille et aux notes poudrées ;
  • comme elle peut être sombre et masculine, liée à des notes vertes ou des notes boisées sèches comme le cèdre.

Le Patchouli et La Promenade

Fragrance intense, boisée et très sensuelle, elle est indispensable aux accords chyprés et on la retrouve dans de nombreux orientaux.

Sublimant notre senteur Sur les toits de Paris, le patchouli s’accorde aux notes poudrées de l’ambre. Ce mariage nous emmène sur les toits bleu-gris pour contempler et retranscrire la beauté d’une nuit parisienne. Une nouvelle senteur agrandira notre éventail de promenades et embaumera votre intérieur prochainement. L’odeur terreuse et boisée du patchouli s’associe à la douceur de la rose et du vétiver pour un parfum sensuel et profond.

Laissez-vous transporter jusqu’au cœur de Boné Boné et découvrez des parfums floraux, aquatiques et boisés…

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire